Cheveux,  Intermédiaire,  Tutoriels et recettes,  Zéro déchet

Qu’y a-t-il dans le Super Chouette Shampooing maison?!

comment faire du shampoing solide maison comment faire du shampoing solide maison

Une recette de shampooing qui rend les cheveux doux et légers

Que peut bien contenir le Super Chouette Shampooing, notre nouvelle recette de shampooing solide? La réponse se cache dans son nom! Il s’agit du SCS, le sodium coco-sulfate. Ce tensioactif a fait son arrivée à Coop Coco il y a quelques semaines et il méritait donc d’avoir sa place sur notre blog! 

Dérivé de l’huile de coco, le SCS possède un très bon pouvoir moussant, permettant d’obtenir une mousse compacte, avec des bulles fines et abondantes. Cela donne un produit qui s’étale bien sur la chevelure et la nettoie sans l’agresser. Et grâce aux feuilles d’ortie, au ghassoul et à la racine de guimauve en poudre contenus dans cette recette de shampooing solide, les cheveux sont doux, légers et brillants après l’avoir utilisé.

On peut dire que le Super Chouette Shampooing porte très bien son nom!

Comment faire du shampooing solide avec du SCS?

Avant de débuter

  • Si vous n’avez encore jamais utilisé de shampooings solides, sachez qu’un petit temps d’adaptation peut être nécessaire. En effet, ils sont très différents des shampooings liquides. Prenez donc au moins trois semaines d’usage régulier avant de vous faire un avis définitif sur ce produit! C’est à peu près le temps que va prendre votre cuir chevelu pour s’habituer à cette recette de shampooing solide.
  • Le SCS peut être irritant pour les voies respiratoires à l’état solide et pour la peau lors de sa chauffe. Il faut donc le manipuler avec précaution sous une hotte de cuisine, dans un espace aéré et/ou en portant un masque à poussière. Il faut également porter des gants et des lunettes de protection.
  • Dans cette recette de shampooing, nous vous demandons de faire fondre le SCS. Cependant, cela peut s’avérer assez long. Pour accélérer les choses, vous pouvez donc le réduire en poudre avant de l’utiliser (en vous aidant d’un moulin à café ou d’un mortier) ou ne pas le faire fondre totalement. Lors de nos essais, nous le faisions fondre au deux tiers et cela suffisait amplement. Si vous ne le faites pas fondre totalement, sachez que votre shampooing solide sera visuellement moins lisse. Mais cela ne modifie en rien l’efficacité de la recette!  Notez que si vous utilisez un moulin à café, nous vous conseillons de le réserver à un usage cosmétique par la suite. 

Ingrédientsrecette de shampoing maison

Ustensiles

Bon à savoir!

  • Nous déconseillons de changer les proportions des ingrédients, cela pourrait affecter le résultat final et/ou l’efficacité du produit.
  • L’hydrolat de lavande vraie est purifiant, il nettoie et adoucit les cheveux.
  • L’huile de macadamia est compatible avec tous les types de cheveux, qu’elle protège des agressions extérieures (telles que le vent ou le froid). Il est possible de la remplacer par une autre huile végétale. Si vous souhaitez en choisir une adaptée à votre type de cheveux, nous vous conseillons la lecture de notre article à ce sujet.
  • Le SCS est l’agent nettoyant de la recette, il est donc irremplaçable. Il apporte aussi un pouvoir moussant au shampooing.
  • L’ortie est riche en vitamines et minéraux. Cette plante aide à prendre soin des cheveux cassants et à tonifier le cuir chevelu.
  • La racine de guimauve en poudre présente beaucoup d’excellentes propriétés : elle démêle, nourrit, adoucit, gaine et protège les cheveux, et apaise les cuirs chevelus sensibles.
  • L’argile ghassoul rend le lavage plus doux et donne du volume aux cheveux.
  • L’acide lactique est utilisé pour ajuster le pH de la recette. En effet, le SCS possède un pH basique et il est très présent ici. Il est donc important d’équilibrer la recette pour respecter le pH naturel des cheveux et du cuir chevelu.
  • Il est possible d’ajouter des huiles essentielles à votre shampooing solide maison, à hauteur de 2 %, au cours de l’étape 7. Il vous faudra alors diminuer la proportion d’huile de macadamia du même pourcentage. Voici une liste d’huiles essentielles intéressantes en fonction de votre type de cheveux :

Étapes à suivre 

  1. Préparer et désinfecter le matériel ainsi que l’espace de travail.
  2. Peser, puis chauffer l’hydrolat dans un petit bol au bain-marie pour atteindre une température d’environ 70 °C. Retirer du feu, ajouter une cuillère à thé de feuilles d’ortie et laisser infuser de 5 à 10 minutes (il est possible de les broyer au préalable à l’aide d’un moulin à café ou d’un pilon, si désiré).
  3. Peser le SCS et l’huile de macadamia dans un petit bol. Mettre à chauffer au bain-marie.
  4. Ajouter l’infusion d’ortie au bol contenant le SCS. Faire fondre le SCS (totalement ou aux deux tiers, voir la section Avant de débuter), puis retirer du feu.recette de shampoing maison
  5. Peser l’argile ghassoul et la racine de guimauve en poudre dans le troisième bol.
  6. Peser l’acide lactique dans le ramequin.
  7. Verser les poudres (l’argile et la racine de guimauve) dans le bol contenant le SCS et mélanger pour obtenir une pâte homogène.shampoing solide maison
  8. Ajouter l’acide lactique et mélanger doucement.
  9. Modeler la pâte de shampooing entre ses mains pour former une boule, puis mettre dans le moule et bien compacter (avec le moule choisi, nous avons pu remplir deux cavités).faire du shampoing solide
  10. Laisser le shampooing sécher jusqu’à ce qu’il soit suffisamment dur pour être démoulé (environ 2 heures).

Utilisation et conservation

Ce shampooing solide maison est formulé pour tous les types de cheveux. Il peut cependant ne pas convenir aux cuirs chevelus sensibles et réactifs. Si cela est le cas pour vous, nous vous conseillons d’opter pour une recette avec du SCI, qui est un tensioactif plus doux.

Pour utiliser ce shampooing, c’est très simple, il suffit de : le mouiller, le frotter entre les mains, puis l’appliquer sur les cheveux. Il est également possible de le frotter directement sur le cuir chevelu.

Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, il se conservera de 3 à 6 mois. Il est important de bien laisser son shampooing solide sécher entre chaque usage.

6 Comments

  • Sophie

    Bonjour,
    Merci pour cette recette, c’est exactement ce que je cherchais: un shampoing avec scs mais sans sci (car je suis à court de sci et en attente de ma commande passée chez vous il y a quelques jours). Cependant, il me manque l’acide lactique pour pouvoir réaliser la recette.
    Serait-ce possible de remplacer l’acide lactique par autre chose qui régulariserait aussi le PH (ex. vinaigre de cidre peut-être)?
    Merci.

    • Coop Coco

      Bonjour Sophie,
      Nous sommes ravis que cette recette vous plaise! Néanmoins, le vinaigre de cidre n’a pas du tout le même pH que l’acide lactique. Il nous semble difficile d’utiliser un autre ingrédient sans devoir changer l’ensemble de la recette malheureusement.
      Passez une belle journée!

  • Valerie vtinkler@hotmail.com

    Pouvez vous m’aider avec la quantité d acide citrique et d eau que je peux remplacer , l acide lactique svp
    Merci Bonne journée !!

    • Coop Coco

      Bonjour Valerie,
      Nous ne conseillons pas vraiment de remplacer cet ingrédient, mais selon nos calculs il faudrait 0,4g d’acide citrique dilué dans 5g d’eau (en plus dans la recette). Notez cependant que nous n’avons jamais fait ce test.
      Passez une belle journée!

  • Catherine Rivard

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour toutes ces belles idées de cosmétiques, c’est inspirant!

    Le shampoing fonctionne bien, mais je me questionne sur l’efficacité réelle d’utiliser des plantes en poudre de cette façon.

    Les plantes libèrent leurs principes actifs dans une infusion/décoction ou une macération, mais en shampoing les particules végétales ne font que se frotter brièvement aux cheveux… avez-vous une opinion à ce sujet?

    J’incorpore habituellement les plantes dans les cosmétiques sous forme d’hydrolats, d’infusions ou de macérats huileux ou h.e., pour m’assurer de profiter de leurs propriétés, mais dans les shampoings secs, les plantes en poudre sont le principal ingrédient.

    Merci de me donner votre point de vue!

    • COCOÉCO

      Bonjour Catherine,
      En effet, les principes actifs vont être plus ou moins concentrés selon le type d’extraction. L’utilisation en shampoing solide peut se comparer à une utilisation en masque ou cataplasme : il y a échange de molécule à partir du moment où les poudres sont en contact avec l’eau, les cheveux et le cuir chevelu. Donc ce ne sera pas moins efficace, au contraire, on va pouvoir profiter pleinement de leurs bienfaits! Le shampoing, bien que frotté brièvement sur les cheveux, va déposer suffisamment d’actifs sur la chevelure et le fait de masser le cuir chevelu ensuite va permettre aux actifs de bien se répandre.
      Attention, shampoing sec n’est pas la même chose que le shampoing solide. Shampoing sec = en poudre, shampoing solide = en pain avec un tensioactif! Nous espérons que c’était bien de ce dernier que vous parliez dans votre commentaire.
      Passez une belle journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *